ahmedbensaada.com

Il y a pire que de ne pas être informé: c’est penser l’être

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil "Printemps arabe" Qui sont ces organismes algériens qui ont demandé à la FIDH "Justice pour Kamel Eddine Fekhar"?

Qui sont ces organismes algériens qui ont demandé à la FIDH "Justice pour Kamel Eddine Fekhar"?

Envoyer Imprimer PDF

 

Le tragique décès de Kamel Eddine Fekhar a suscité beaucoup d'émoi et a fait couler beaucoup d'encre.

De nombreux articles ont été consacrés à ce triste événement et de multiples pancartes à son effigie ont été brandies lors des dernières manifestations.

Mais ce qui attire l'attention, c'est cette déclaration conjointe publiée sur le site de la Fédération Internationale des Droits de l'Homme (FIDH):


Déclaration conjointe

Bruxelles, 31 mai 2019

EuroMed Droits, Front Line Defenders, la Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH) et l’Organisation mondiale contre la torture (OMCT) dans le cadre de l’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’Homme, la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’Homme (LADDH), SOS DisparusCFDA (Collectif des familles de disparus en Algérie), le Syndicat National Autonome des Personnels de l’Administration Publique (SNAPAP) et le Rassemblement Action Jeunesse (RAJ) condamnent de la manière la plus ferme les mauvais traitements infligés à Kamel Eddine Fekhar lors de sa détention arbitraire, qui ont entraîné son décès le 28 mai 2019 à l’hôpital Frantz Fanon de Blida. C’est un fait d’une gravité extrême qui témoigne des conséquences de la répression de la liberté d’expression, de l’instrumentalisation de la justice, et du mépris de la vie humaine. Nos organisations présentent leurs plus sincères condoléances à sa famille. […]

Source

 

En effet, tous les organismes algériens (sans exception) qui sont mentionnés dans cette déclaration, sont ou ont été en relation avec la principale organisation étasunienne en charge de  l'exportation de la démocratie: la NED (National Endowment for Democracy)[1] .


Cliquez sur les hyperliens pour consulter les documents

Organismes Relation avec la NED
LADDH

Financement:


Année

Montant ($)

2002

20 000

2004

N/A

2005

20 000

2006

40 000

2010

37 000


CFDA

Financement:


Année

Montant ($)

2003 40 000

2005

40 000

2006

43 500

2007

46 200

2009 38 200

2010

40 000

2011 40 000
2012 à 2017 ?
2018


30 000 [2]


SOS Disparus

Organisme financé à travers:

RAJ


Financement:


Année

Montant ($)

2011

25 000



Autre relation:

Lire cet article

SNAPAP

Relation avec le Solidarity Center

(un des 4 satellites de la NED)[5]

Lettres de Kathy Feingold,

directrice du Département International

 

Autre précision: en 2011, tous ces organismes ont été membres de la CNCD (Coordination nationale pour le changement et la démocratie) qui avait pour objectif de "printaniser" l'Algérie.

Simple coïncidence?

 



Références

[1], [3] et [5] Pour plus de détails, consultez cette référence.

[2] et [4] À travers le financement de la FEMED (Fédération Euro-Méditerranéenne Contre les Disparitions Forcées).

 


Cet article a aussi été publié par:

Mondialisation

 


 


AddThis Social Bookmark Button