ahmedbensaada.com

Il y a pire que de ne pas être informé: c’est penser l’être

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil "Printemps arabe" SILA 2016 : L'ANEP met la barre haut

SILA 2016 : L'ANEP met la barre haut

Envoyer Imprimer PDF

30 novembre 2016

 

L'Agence nationale d'édition et de publicité (Anep) sera présente avec 44 nouveautés, cette année, au Sila.
L'annonce a été faite par Djamal Kaouane, PDG de cette entreprise nationale, lors d'une conférence de presse tenue hier à Alger. Des ventes-dédicaces et conférences -débats avec des écrivains de renom seront organisées au cours de cet évènement important. L'Anep a décidé de rendre un vibrant hommage aux moudjahidine et chouhada de la Révolution algérienne d'origine européenne. C'est dans ce sillage qu'un hommage appuyé sera rendu à la fameuse moudjahida des Aures, Zohra l'Allemande. 
«L'Anep présentera 44 nouveautés, 22 en langue française, 15 en arabe et 7 en tamazight. Parmi ces livres, il y a des romans, des livres d'histoire, de beaux livres, des livres pour enfants, essais et biographies»,  explique Djamel Kaouane, PDG de l'Anep. 
Celui-ci précise que le stand de l'entreprise qu'il dirige, contrairement aux éditions précédentes, est 100% Anep. Pas moins de 31 ventes-dédicaces sont prévues tout au long de cette manifestation d'envergure internationale. L'Anep ne se contente pas, pour cette année, de son stand au niveau de la Safex, mais étendra son champ d'action en dehors de la Safex. Ainsi, trois conférences, et pas des moindres, seront tenues à l'Ecole nationale supérieure de journalisme et des sciences de l'information, à Ben Aknoun. Le vendredi 28 octobre, c'est le journaliste et auteur syrien Sami Kleib, auteur du livre La guerre syrienne, fruit d'une révolution, qui donnera une conférence suivie d'une vente-dédicace de son livre. 
Le lendemain, l'universitaire algérien installé au Canada, Ahmed Bensaâda, donnera une conférence de presse sur «Le printemps arabe» et dédicacera son livre Arabesque. Le mercredi 2 novembre, c'est Majed Nehmé, directeur du magazine Afrique-Asie, qui donnera une conférence dans le même amphithéâtre. L'auteur et ancien ambassadeur de France en Algérie, Michel Raimbaud, donnera une conférence sur «Le grand Moyen-Orient An VI : cette tempête qui bouscule l'ordre mondial», le jeudi 3 novembre. Le lendemain, vendredi, c'est le Suisse, Jean Ziegler, qui clôturera ce cycle de conférences. 
Kaouane précise que la délocalisation de ces conférences répond au besoin d'aller vers un endroit plus adapté au public, et de cibler un public estudiantin et universitaire. Il a annoncé que des réductions de 30% sur les prix des livres vendus dans cet espace seront appliquées pour les étudiants.

L'Anep pense aux non-voyants
Un programme spécial 1er novembre est concocté par les organisateurs à la salle El Djazaïr de la Safex pour marquer cette date historique. Une conférence sous le thème «Moudjahidine, le choix du cœur», sera donnée par le chercheur Daho Djerbal et l'universitaire et auteur Rachid Khettab à cette occasion. Le même jour, le célèbre écrivain Zahir Ihaddaden signera son coffret (histoire), ainsi que deux autres auteurs, M'hamed Houaoura et Souhila Oudaï au stand de l'Anep. Par ailleurs, Kaouane a annoncé l'acquisition prochaine de matériel d'impression en braille, lequel servira à imprimer des livres pour les non-voyants, que l'entreprise qu'il dirige compte offrir gratuitement aux écoles spécialisées dans ce créneau. Le PDG de l'Anep, accompagné lors de la conférence par Assia Baz, directrice de l'Anep Edition, de Mohamed Balhi, consultant à l'Anep, et de l'animateur Sid-Ali Sekhri, avoue que son entreprise compte se lancer dans le livre électronique, lequel ouvrira les portes aux marchés internationaux du livre.


 

Source

 


AddThis Social Bookmark Button