ahmedbensaada.com

Il y a pire que de ne pas être informé: c’est penser l’être

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Société Lettre de Touhami Rachid Raffa

Lettre de Touhami Rachid Raffa

Envoyer Imprimer PDF

Cher Ahmed,

Comment te remercier d'avoir réussi le tour de force d'enfourcher Kamal Daoud le néo-harki pour faire le procès des bicots de service et redonner aux Algériens et autres damnés de la terre un peu de la dignité et de la fierté auxquelles ils ont fini par renoncer tellement la haine de soi et des siens s'est étendue profondément, les colonisés que nous sommes restés ayant intériorisé les tares que leur attribuent encore les "humains" abhorrant les sous-hommes! Merci d'avoir convoqué Memmi ! Tu aurais donc dû prolonger l'écriture pour le coupler à Fanon..."Peaux noires, masques blancs !»

Ton essai rigoureux et prenant,  admirablement écrit et si bien documenté,  est un puissant souffle d'espoir et de légitime fierté sur nos âmes aliénées, dépossédées de leur identité et déshumanisées, même après les indépendances, avec l'appui de nos élites (" La trahison des élites!") serviles vis-à-vis des maîtres d'antan et qui le sont inexorablement encore!

Ton travail serait bien plus bénéfique pour ces derniers, aveuglés par leur superbe de surhommes autoproclamés qui n'entrevoient nullement leur propre déshumanisation, celle-là même qu'un certain Occident entretient depuis les croisades, puis l'assujettissement colonial du monde, et jusqu'à l'actuel impérialisme sous couvert de mondialisation et de démocratie « droits-de-l'hommiste ». C'est le destin que je souhaite à ton précieux ouvrage puisque les "nôtres" ne lisent pas, ne lisent plus, laissant ainsi le champ libre à de minables détracteurs comme ce type dans Le Soir d'Algérie (PJ); ceux-ci font partie des palefreniers au service de chasseurs à courre (occidentaux bien évidemment!) traquant leurs proies "sauvages", au même titre que les chiens...lesquels, au moins, ont droit à une curée bien méritée en guise de rétribution!

Dis-toi que le chevalier - ce que tu es pleinement, Allah Y Barek Fik Ya Akhi ! - passe, et que la (vraie) meute aboie !

Je te prie d'accepter l'expression de ma profonde reconnaissance pour cette contribution majeure qui nous aide à relever une tête trop souvent baissée face à ceux qui s'acharnent à demeurer nos ennemis attitrés, avec l'aide de leur horde de supplétifs indigènes à la solde.

 

Fraternel Salam

 

Touhami Rachid Raffa

PS : Quand donc ton livre sera disponible au Canada ?

 


AddThis Social Bookmark Button