ahmedbensaada.com

Il y a pire que de ne pas être informé: c’est penser l’être

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Orient/Occident Viols commis pendant la guerre d'Algérie

Viols commis pendant la guerre d'Algérie

Envoyer Imprimer PDF

 

Viols commis pendant la guerre d'Algérie

 

Viols commis par les Français durant la guerre d'Algérie

 


Pourtant, quelques années auparavant, les Françaises subissaient le même sort de la part de leurs libérateurs américains.

Dans ce cas, pas de tabous ni de détours.

Entre le 14 juin 1944 et le 19 juin 1945, l’armée américaine jugea 68 cas de viol ordinaire concernant 75 victimes. Au total, 139 soldats américains se trouvaient présents sur les lieux des crimes. L’armée américaine jugea 116 de ces soldats.

Des 116 soldats qui passèrent en cour martiale en France pour viol, plus de la moitié, 67 (56 %) furent condamnés à des peines d’emprisonnement à perpétuité.

En France, 34 soldats américains furent exécutés pour crimes commis contre des citoyens français ou des réfugiés. Sur ce nombre 21 d’entre eux (67 %) le furent pour viol.

En comparaison, seul un cas de viol commis en Algérie a été jugé par la France. C'est celui d'une française, Mme Annick Castel-Pailler, qui a été violée à Alger par un parachutiste français dans la nuit du 26 au 27 juillet 1957. Son mari, communiste, avait fait le choix de militer avec le FLN. La sentence?

Le parachutiste a été condamné, le 18 avril 1958, à deux ans de prison avec sursis! L'un des rares militaires français à être passé au tribunal en ces temps-là et le seul pour viol. Jusqu'aujourd'hui, aucun militaire français n'a été jugé pour viol sur une Algérienne.

 

Viols commis par les Américains durant la libération de la France

 


 



 


AddThis Social Bookmark Button